Le roman d’un père…

Après la fierté du concours de nouvelles remporté, après les encouragements bienveillants de mon parrain Philippe Delerm, encore fallait-il transformer l’essai. En effet, le premier prix du concours de nouvelles consistait dans la publication, dans l’année suivante, d’un roman par les Editions Ipanema et porté par le groupe Carrefour. J’avais alors 44 ans, un début d’histoire d’un père et de sa fille dans mon ordinateur et l’envie de raconter les merveilleux, tortueux et parfois surprenants détours que l’amour filial peut revêtir. « Nos enfants ne sauront jamais les enfants que nous sommes » raconte cette histoire là, il est sorti en janvier 2018 et je vous propose d’en retrouver les premières pages ci-dessous….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :